Musée des plantes médicinales et de la pharmacie

Le musée invite le visiteur à découvrir l’utilisation des plantes à des fins thérapeutiques à travers les différentes époques. La collection du musée réunit des échantillons et des modèles de plantes médicinales, des produits pharmaceutiques anciens et contemporains ainsi que des appareils d’extraction, d’analyse et de préparation des médicaments.

Dix-huit thèmes, présentés dans les soixante vitrines principales, invitent les visiteurs à suivre les étapes successives qui ont jalonné la prodigieuse odyssée de l’utilisation des plantes médicinales en tant que médicaments.
Ces thèmes, volontairement limités aux plantes médicinales, sont commentés de façon accessible à tout public et adaptée aux intérêts des visiteurs. Très diversifiés, ils sont consacrés aux plantes médicinales porteuses d’espoirs de guérison, aux plantes mythiques, maléfiques, de vie ou de mort, aux plantes recherchées pour leurs propriétés hallucinogènes, aux poisons de flèches utiles à la chasse, à des farines contaminées par un champignon et responsables de la mutilation ou du décès de milliers de victimes au Moyen-âge. L’usage de ces plantes témoigne de l’évolution, de l’ingéniosité et des dons d’observation de l’Homme au travers les âges.
Figurent notamment, parmi les dix-huit thèmes « Du saule à l’aspirine », « Des plantes médicinales dans les bulles », « Les poisons de flèches », « Des médicaments dans le chaudron des sorcières »…
Les nombreux points de rencontre et l’évidente complicité entre l’Histoire, les Arts et les Sciences médicales sont mis en lumière. Ecoute de musiques, présentation d’affiches anciennes, de photographies, de textes, de poèmes, de reproductions de tableaux, de gravures et de timbres s’intègrent à une collection rassemblant: une collection de drogues végétales (droguier) dont la création se situe au début de la deuxième partie du XIXe siècle ; des échantillons et des modèles en soie de plantes médicinales ; des produits pharmaceutiques anciens et contemporains ainsi que des appareils d’extraction, d’analyse et de préparation des médicaments.
Voir aussi le site du réseau des musées de l'ULB.
Mis à jour le 7 juin 2019